Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Terre Autochtone

Terre Autochtone

Le blog des aborigènes d'Europe, par Antonin Campana


Grosse fatigue !

Publié par Antonin Campana sur 22 Juin 2022, 13:36pm

Catégories : #Perspectives Autochtones

Grosse fatigue !

Ce blog c’est plus de 500 articles de rédigés. C’est un livre qui le précède. C’est ma petite société mise en péril en raison du temps que je ne lui consacre plus suffisamment. Ce blog, c’est presque dix ans de ma vie.

Ce blog n’est donc pas un “moment d’égarement“. Il suit plusieurs décennies d’engagement activiste, politique, métapolitique… J’avais tout juste dix-sept ans lorsque j’ai commencé à militer à Ordre nouveau avant de rejoindre le PFN.

Je ne dis pas cela pour me vanter, pour me plaindre ou pour jouer au vieux con. Je mets les choses au point à l’intention des quelques « ya ka » qui me font la morale et me reprochent de ne pas faire ce qu’eux-mêmes ne font pas, et des quelques guerriers qui, à les croire, sont prêts à prendre toutes les citadelles, mais restent sagement assis derrière leurs claviers... Je ne rougis pas de mon parcours, je ne regrette rien, “ni le bien ni le mal“. J’ai fait ce que je pouvais faire, en fonction de mes compétences, de mes faiblesses, de mes moyens, de ma personnalité. Sans doute, aurais-je pu faire mieux. On peut toujours faire mieux. Mais j’aurais pu faire aussi une “carrière“, si j’avais voulu. J’aurais pu « profiter de la vie », comme les autres. J’aurais pu ne pas me pourrir l’existence, ni celle de ma femme sans doute, ni celle de mes enfants peut-être. Voir son peuple se désagréger et son pays sombrer est une souffrance de tous les jours pour celui qui ne l’accepte pas. Pour son entourage aussi. Certains lecteurs me comprendront.

Pour autant, je l’ai dit, je ne renie rien. Jusqu’à aujourd’hui, toujours, j’ai pu me regarder dans une glace. Tout le monde ne peut pas en dire autant.  

Ceci étant précisé, soyons lucide, il me faut convenir que les dix années consacrées à un projet qu’aucune personnalité « patriote » n’a voulu entendre (j’excepte les deux ou trois qui ont relayé mes articles), qui n’a suscité aucun débat ni même aucune réflexion, sont, comme les années de bombages et de collages de ma jeunesse, des années sans doute très mal employées.

J’en tire les conclusions, mais quel désespoir de voir ce camp « patriote », ou « identitaire » comme on voudra, être plus bête que la droite la plus bête du monde. De la Bataille d’Alger à celle de France, ce camp, toujours cocufié par la République, accumule les échecs avec un reviens-y remarquable qui pourrait être pris pour de la persévérance mais qui confine en fait à la connerie. A quelques exceptions près, le camp patriote, toujours attaché à une “stratégie“ qui consiste essentiellement à ne pas en avoir,  ressemble à celui de mon adolescence dans les années 1970 ! Constance ? Non : défauts d’analyse, illusions, manque d’imagination, incapacité à analyser une situation, difficulté à mesurer des rapports de forces, carences conceptuelles… Comment un Eric Zemmour a-t-il pu se lancer dans cette aventure et sacrifier sa carrière journalistique ? Comment une Marion Maréchal a-t-elle pu le suivre ? Comment des millions de Français sincères peuvent-ils mettre tous leurs espoirs dans des élections ? Objectivement, cela reste incompréhensible. La France meurt, notre peuple disparaît et les Français qui en sont conscients rejouent obstinément une partition superflue dans un cadre républicain fait pour l’étouffer. « La folie s’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent » disait Albert Einstein. La folie des patriotes reste pour moi une énigme.

Pourtant ce que propose ce blog est d’une simplicité enfantine et pourrait se résumer en un seul mot : « sécession ». Pourquoi sommes-nous incapables d’employer une recette qui a déjà fait preuve de son efficacité puisque les Juifs, les Roms, les Albanais du Kosovo ou même les kanak de Nouvelle-Calédonie l’ont employée avec succès ? Quelle communauté n’a pas en France ses propres instances représentatives ? Mais les patriotes Français se pensent au-dessus de ça. Ils forment un « peuple » eux, pas une « communauté ». Ils sont ici chez eux, n’est-ce pas ? Et puis, leurs « représentants », sont ceux qui siègent à l’Assemblée nationale, il est donc inutile qu’ils en aient d’autres !

A mourir de rire pour ne pas en pleurer !

Les patriotes sont à cent mille lieux d’avoir commencé à comprendre que les « représentants du peuple », y compris ceux du RN,  sont des représentants de la société multiethnique globale. Ils n’entrevoient pas que ces représentants du peuple ne sont pas plus les leurs que ceux de l’allochtone qui est devenu Français la semaine dernière. D’ailleurs, les patriotes sont les seuls à ne pas l’avoir compris ! C’est pourquoi toutes les communautés se sont dotées d’instances ou d’organisations qui les représentent spécifiquement auprès de la République et surtout qui les organisent déjà en société parallèle : Conseil représentatif des institutions juives de France, Conseil représentatif des associations noires de France, Union des Organisations Islamiques de France, Conseil représentatif des associations asiatiques de France, Comité de coordination des musulmans Turcs de France… Même les Sikhs et les Tamouls, ont leurs propres instances : Conseil représentatif des sikhs de France et, pour les Tamouls, Maison du Tamil Eelam – France ! Et tous ces Français autant que toi invitent les « représentants du peuple » (ministres, chefs de partis, députés et présidents de la République) à des « dîners » qui sont pour ces derniers autant d’occasions de montrer leur attachement à ces communautés. Les Autochtones, quant à eux, légitimés par 2000 ans d’histoire, ne peuvent se rabaisser à faire comme des Tamouls fraichement débarqués. Aucun Conseil, aucune Union, aucun Comité ne les représentent donc et ne les constituent en une force avec laquelle la République va devoir composer. Aussi, au contraire de tous les autres, sont-ils traités comme de la crotte. Pourquoi les patriotes s’en étonnent-ils, pourquoi s’en plaignent-ils, puisque la tête farcie d’idées aussi obsolètes que vaniteuses, incapables de s’affranchir d’une conception ancienne, mais fausse, de l’Etat, de la nation ou de la République, ils s’interdisent d’agir selon les faits ?

Alors, j’ai bien pris note de cette impuissance chronique à sortir du cadre. Aussi, je laisse les patriotes à leurs élections. Je laisse les guerriers du clavier à leurs forums. Je laisse Marine Le Pen à sa petite entreprise. Croyez donc aux 89 députés du RN, vous verrez, la France va être sauvée !

Toutefois, une dernière observation, avant d’en finir, et un conseil :

Notre peuple est pris en tenaille entre deux forces. D’une part le Système, d’autre part l’islam. Je ne sais laquelle de ces deux forces va l’emporter sur l’autre. Si le Système l’emporte sur l’islam alors nous irons droit vers la destruction de tous les peuples, sans doute le transhumanisme et une dépopulation massive. Si l’islam l’emporte sur le Système alors nous irons vers la guerre civile et l’esclavage de ceux qui ne se convertiront pas. Tout cela sans compter la guerre qui vient, la guerre que Davos et l’OTAN préparent depuis plusieurs années et qui bouleversera tout. Quand au  peuple autochtone, ensemble d’individus éparpillés dans la société multiethnique, entité vaporeuse que les patriotes n’ont pas jugé bon de rassembler et d’organiser, il s’achemine déjà, voyez-le courir aux injections, vers le cimetière des peuples morts.

 Donc, chers patriotes et toujours amis, puisque je ne peux vous convaincre, je vous laisse à vos illusions. On dit qu’elles font vivre, vous verrez bien.

Quant à moi, pour le moment, je vais m’occuper de ma famille, je vais solder ma société, et je vais travailler dans les réseaux que je vous ai conseillé d’intégrer, mais que beaucoup d’entre vous écartent d’un revers de main.

Après ces mois d’été, quand cette grosse fatigue m’aura passé, si je n’ai pas mieux à faire et si le goût m’a repris, alors je me remettrai peut-être à ce travail. Sans illusion.

En attendant, vue la situation qui se dégrade tous les jours un peu plus, vus les nuages qui s’amoncellent et l’orage qui menace, je vais m’occuper prioritairement de la sécurité de ma famille.

Et voici mon conseil :

Vous devriez en faire autant !

Antonin Campana

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Cher Antonin,<br /> <br /> Ancien militant nationaliste moi-même, ayant longtemps prôné - en pure perte - une résistance concrète (j'espère que l'on devinera ce qu'il faut comprendre par là), j'ai fait exactement le même constat et suis parvenu aux mêmes conclusions.<br /> <br /> Il nous fera crever chacun dans son coin, quelque part dans cette France que nous avons aimée et qui ne le méritait peut-être pas. Mais pour ma part, je mourrai debout.
Répondre
T
Avant de croiser Ordre-Nouveau et ses rats noirs, j'étais sympathisant du Mouvement Occident. J'ai appris la mort du camarade Jack Marchal, parti le 1er septembre. Nous nous étions rencontrés rue des Lombards, dans une autre vie, d'un autre pays quasi disparu. Je fais mien le titre du livre d'Edouard Limonov "L'étranger dans sa ville natale"... Je comprends votre fatigue que je partage comme une lassitude. Bien à vous.
Répondre
L
Bonjour monsieur,<br /> <br /> Je ne comprends pas votre pessimisme. Le grand Rassemblement des Français Blancs que vous prônez a déjà eu lieu avec le forum Suavelos Oppidum (2017-2019) créé par Daniel Conversano et d'autres militants nationalistes Blancs. Lors de la fermeture de ce forum, nous étions environ 5 000 francophones Blancs dispersés dans toute la France, l'Europe et au-delà (il y avait même des Suavéliens jusqu'au Japon). <br /> <br /> 5 000 personnes, c'est à la fois beaucoup et peu si on rapporte cet effectif au nombre total de Français (66 millions dont 15 millions de non-Blancs d'après Jean-Paul Gourévitch).<br /> <br /> Vous n'êtes pas le seul à déplorer que la majorité de nos compatriotes soient réfractaires au racialisme Blanc. J'ai fait ce constat définitif lorsque j'ai vu les Français s'enthousiasmer pour la victoire de l'équipe de "France" lors de la Coupe mondiale de football de l'été 2018. L'hiver de cette même année, les Gilets Jaunes, "Gaulois réfractaires", battaient le pavé parisien à cause.... de la hausse des prix des carburants à la pompe! <br /> <br /> A moins que nous assistions à des "bouleversements politiques inouïs" (Philippe Baillet), notre discours racialiste ne restera audible pour une minorité de gens. En tout cas, merci pour votre persévérance et votre droiture. Pour un jeune comme moi, c'est très réconfortant et cela me pousse à poursuivre dans ma voie de militant identitaire.<br /> <br /> Bien à vous, <br /> <br /> Le Fauconnier.
Répondre
T
Le Fauconnier ... auriez-vous lu Saint-Loup? ;-)
Y
Je pense que vous vous trompez : il n'y a plus de peuple français. Il y a "des" peuples en France si vous voulez, mais pas de peuple français. Il y a peut-être un peuple Basque, Breton ,Turc, Algérien, etc... mais l'ancien "français" est devenu citoyen du monde.<br /> Il reste des nostalgiques qui n'ont pas compris que le peuple était déjà mort.
Répondre
P
Bonjour,<br /> <br /> A quand , une structure nationale : Fédération nationale du peuple autochtone Francs-Gaulois ?<br /> L’homme politique qui portera ce message, cette mission, restera dans l’histoire du pays et de l’Europe ….
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents