Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Terre Autochtone

Terre Autochtone

Le blog des aborigènes d'Europe, par Antonin Campana


Dépopulation par injection ?

Publié par Antonin Campana sur 30 Septembre 2021, 17:12pm

Catégories : #PONEROLOGIE, #Les joies de la nation Frankenstein

Dépopulation par injection ?

En un an, Youtube a supprimé 130 000 vidéos qui contestaient les “vaccins“ contre le Covid 19 ! Google vient d’annoncer qu’il bannirait de sa plateforme des personnalités connues et reconnues, mais qui s’écartent trop du discours officiel. Comme si le réel n’existait pas, on apprend à cette occasion, dixit Google, qu’il est faux de dire que « les vaccins sont dangereux et provoquent des effets chroniques sur la santé », qu’il est faux de dire que « les vaccins ne réduisent pas la transmission des maladies ou le fait de contracter des maladies » ou même qu’il est faux de dire qu’ils peuvent « provoquer l’autisme, le cancer ou l’infertilité ».

Youtube, Google, de même que facebook, Twitter ou Wikipedia qui censurent davantage que le KGB soviétique possèdent la Science et le Savoir. Ils pourraient en remontrer à des sommités internationales tels Luc Montagnier, prix Nobel de médecine, Robert Malone, pionnier dans la technologie de l’ARN messager, ou Mike Yeadon, chercheur et  ancien vice-président de Pfizer, qui sont censurés avec raison, puisqu’ils dénoncent la toxicité et la dangerosité des vaccins contre le Covid.   

A l’heure actuelle, il n’est plus possible, au vu des réalités qui s’imposent en Israël, au Royaume-Uni, en Australie, en France même, d’affirmer que les “vaccins“ ne représentent pas un danger pour la santé. Il n’est plus possible d’affirmer qu’ils protègent de la maladie, y compris des formes graves, y compris des décès. Il n’est plus possible d’affirmer qu’ils réduisent les risques de transmission. Les faits sont là, on ne peut plus les nier. Le refus du débat, la censure, les falsifications honteuses des médias prouvent leur caractère incontournable.  

On sait maintenant de manière certaine que le virus est artificiel et que le laboratoire de Wuhan, construit par la France, a bénéficié à l’initiative d’Anthony Fauci (le Delfraissy américain puissance 10), de financements états-uniens destinés à apporter au virus des « gains de fonction ». Rappelons que les « gains de fonction » ont pour objectifs de modifier un virus de manière à le rendre plus pathogène et plus transmissible chez l’humain. Il est bien question ici d’une arme biologique. Et qui dit arme, dit guerre.

Macron nous a d’ailleurs affirmé que nous étions en guerre : « Nous sommes en guerre » a-t-il dit. Mais qui est ce « nous » ? Macron voulait-il dire que sa caste était en guerre contre le peuple, et que le virus était une arme destinée à détruire celui-ci ?

Je me suis longtemps interdit d’envisager la possibilité d’une « dépopulation » organisée. Néanmoins, il nous faut tenir compte de plusieurs facteurs :

  • Le virus est artificiel
  • Un virus souche a été modifié de manière à le rendre plus dangereux pour l’homme
  • Dans toute la zone OTAN et OCDE sous contrôle états-uniens on observe un même narratif anxiogène sur le virus, les mêmes éléments de langage, les mêmes refus de traiter préventivement la maladie (vitamine D, zinc…), les mêmes interdictions des mêmes médicaments (Hydroxychloroquine, Ivermectine…), les mêmes mesures prises en même temps (confinements, distanciation sociale, masque, vaccination, passe sanitaire…), la même censure médiatique, les mêmes promesses de faire de la vie des non-vaccinés un enfer…
  •  Dans toute la zone sous contrôle états-uniens des mesures équivalant à une démolition contrôlée de l’économie ont été prises sans égards pour leurs conséquences sociales.
  • Dans toute la zone sous contrôle des Etats-Unis, on a expliqué que la seule solution était le vaccin pour tous, avec injection périodique de nouvelles doses, et cela tant que le virus sera là, c’est-à-dire jusqu’à la fin des temps...

Pourtant, les politiciens qui sont à la tête des Etats contrôlés par l’Empire ne peuvent ignorer ce que je sais, moi, simplement en recherchant l’information. Je viens de lire, par exemple, ce rapport de Public Health England (Santé Publique Angleterre) où il apparaît qu’entre le 01 février 2021 et le 12 septembre 2021, les non-vaccinés représentaient environ 43% des personnes ayant attrapé le variant Delta, mais seulement 28% des personnes décédées (tableau 5). Autrement dit, la vaccination augmente significativement les risques de mourir du variant Delta ! Je lis dans le Jérusalem Post du 12 août 2021 que 64% des cas graves hospitalisés sont doublement vaccinés. Selon le Docteur Kobi Haviv de l’Hôpital Herzog de Jérusalem, 95% des formes graves concernent des personnes doublement vaccinés ! En Ecosse, selon un rapport de Public Health Scotland de juin 2021, 87% des personnes décédées étaient vaccinées. Je pourrais citer d’autres exemple, mais ceux-ci devraient suffire à nos gouvernants pour arrêter immédiatement ces injections de produits expérimentaux dont la toxicité cause par ailleurs des milliers de morts. Pourtant, non seulement ils n’arrêtent pas les injections, mais ils les multiplient, les faisant même subir aux enfants ! Quelle conclusion en tirer ?

Que penser d’un gouvernement qui interdit aux malades de se faire soigner et aux médecins de prescrire ? ; D’un gouvernement qui en pleine pandémie, selon ce qu’il dit, supprime plus de 5700 lits d’hôpitaux (plus que les années précédentes !) ? ; D’un gouvernement qui oblige la population à se faire injecter des produits expérimentaux fabriqués par des laboratoires de multiples fois condamnés pour leurs comportements criminels ? ; D’un gouvernement qui censure les lanceurs d’alerte ? ; D’un gouvernement qui falsifie ses propres chiffres pour inciter à la vaccination ? ; D’un gouvernement qui est parfaitement au courant de la mortelle toxicité des produits qu’il fait injecter, y compris à des enfants, mais qui n’en a cure ? ; Bref, d’un gouvernement qui, pour une maladie qui le plus souvent n’est guère plus grave qu’une grosse grippe, est prêt à détruire toute son économie et à mettre en danger l’ensemble de sa population ?

Pour donner une réponse, il faut bien comprendre que tout cela se passe dans le contexte d’une explosion démographique mondiale et d’une raréfaction de l’énergie. La résultante ne peut être qu’une pénurie généralisée et des troubles sociaux qui pourraient remettre en cause la domination de l’oligarchie. Or, pour conserver la stabilité mondiale, il faudrait soit augmenter la quantité d’énergie disponible, ce qui n’est pas possible, soit diminuer significativement la population.

Il me semble, au vu de ce qui précède, que l’oligarchie a résolument opté pour la seconde solution.

Antonin Campana

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Bonjour M. Campana, merci pour vos articles et pour la profondeur de votre pensée. Je voudrais juste apporter un commentaire technique concernant les chiffres que vous citez. Si 43 % des infections Delta en Angleterre sont le fait de non-vaccinés alors que ceux-ci ne représentent que 28 % des décès, on ne peut pas en conclure que la vaccination augmenterait le risque de mourir du variant Delta — tant qu’on ne sait pas si les populations vaccinées et non-vaccinées sont comparables. Or elles ne le sont pas. Les vaccinés sont en majorité des vieux, et les non-vaccinés des jeunes. Donc même si plus de jeunes sont touchés par le variant Delta, il n’est pas surprenant que se soient malgré tout les vieux (donc les majoritairement vaccinés) qui en meurent. La même chose s’applique aux chiffres israéliens et écossais. Cela ne change rien à la gestion irrationnelle de cette épidémie en termes de santé publique, mais on ne peut pas, au vu des chiffres disponibles actuellement, rendre le vaccin responsable d’une surmortalité. Ce qu’on peut soupçonner par contre à bon droit, c’est que la vaccination de masse en période épidémique favorise l’émergence de nouveaux variants.
Répondre
A
Bonjour,
Merci pour cet intervention. Au Royaume-uni quasiment toute la population adulte est vaccinée. Je vous suggère également cet article :
"En faisant produire la protéine Spike par les cellules, vacciner revient à inoculer la maladie"
https://www.francesoir.fr/societe-sante/spike-vacciner-revient-a-inoculer-la-maladie
K
Bonjour
J'ai quand même un peu de mal avec ce schéma de dépopulation. Je ne suis pas contre le principe, les élites ont poussé aux deux guerres mondiales, avec gaz de combat, bombe nucléaire sur des civils. Guerre du vietnam avec l'agent orange, 1er guerre du golf, invasion de l'irak, guerre, guerre. Depuis la fin de la 2em guerre mondiale la France à combattu dans une trentaine de conflits, la plus part en Afrique.
Donc les élites n'en ont rien à foutre du petit peuple, c'est un fait bien connu.

Les élites nous dit la dissidence, veulent gardé le pouvoir, ils veulent controlé nos vies.
Si ils nous injectent du poison, les gens vont finir par comprendre, et l'élite perdra le controle de la situation.
Il n'y aura pas de dépopulation par le virus, c'est une histoire pour nous faire peur.

Par contre une bonne rupture des chaines de distribution qui amènera des pénuries de tout, voila qui est plus plausible. Pénurie qui rendront les gens complètement dingue, leur niveau de confort baissant considérablement, combien l'accepteront ?????
Il faut juste atteindre le niveau 5 " l'effondrement culturel" sur l'échelle d'orlov. A ce niveau c'est chacun pour sa gueule, on se replie sur le clan.
Les élites pourront blamer le virus pour avoir détruit l'économie, et eux seront disculpés.

Ils pourront rebatir un monde à leur convenance avec les survivants.
Conclusion un lopin de terre, des poules, de quoi se défendre et de l'eau.
Répondre
D
Entièrement d'accord avec l'article. A noter que la pression sociale augmente de jours en jours sur les non-vaccinés (salles de sport, musées, piscines, restaurants...). Bientôt peut-être les transports en commun et les HOPITAUX. Le but: pourrir la vie des citoyens qui refusent l'Ordre mondial. Le "1984" d'Orwell n'est rien à côté de cette société totalitaire que MACRON illustre bien!
Répondre
J
"Recherche terrain de plusieurs hectares, afin de créer un deuxième Orania"
Seule solution à mon humble avis, afin de ce soustraire de ce monde vicié.
Répondre
K
Vous n'êtes pas le seul.....
Le mouvement «OneNation», dont l'existence est apparue aux yeux du grand public après l'enlèvement de la petite Mia en avril dernier, a signé un compromis de vente pour un domaine de 200 hectares à Sénaillac-Lauzès.
https://www.lefigaro.fr/actualite-france/comment-un-mouvement-complotiste-lie-a-l-enlevement-de-la-petite-mia-tente-de-prendre-racine-dans-le-lot-20211002
P
Non. La seule optique réaliste est à double tiroir. D'une part on gagne du pognon (transfert de fonds publics vers le privé), d'autre part on tente de museler les masses enclines à la rébellion pour les pressurer davantage. Cette énorme manipulation est sans doute vouée à l'échec, mais le chantage et le terrorisme intellectuel ont une influence terrible. Gouvernés par des mafieux, nous sommes traités comme des sous hommes. Al Capone était un rigolo. Il a en tout cas fait des émules. Doués!
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents