Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Terre Autochtone

Terre Autochtone

Le blog des aborigènes d'Europe, par Antonin Campana


L’oligarchie alimente l’agitation raciale aux Etats-Unis !

Publié par Antonin Campana sur 3 Juin 2020, 14:45pm

Catégories : #International, #Les joies de la nation Frankenstein

L’oligarchie alimente l’agitation raciale aux Etats-Unis !

 

Quelques réflexions rapides sur les événements en cours aux Etats-Unis et sur l’implication de l’oligarchie dans la montée des tensions.

A l’évidence, en effet, l’oligarchie mondialiste s’associe de manière décisive à l’action des émeutiers. Quatre éléments nous le laissent penser :

  • L’intervention des antifas. On sait que les antifas sont le « service action » de l’oligarchie et les larbins de l’Etat profond, dont ils servent les intérêts fondamentaux ;
  • L’implication des médias-Système. Ceux-ci reproduisent le discours racialisé et accusatoire des émeutiers (« encore un Noir innocent assassiné par un policier blanc raciste ! ») ;
  • L’implication des grands groupes (GAFA, Nike, Adidas, Netflix…) qui depuis quelques jours diffusent des slogans et des publicités traduisant la « narrative » sur le racisme blanc ;
  • Les Fondations « philanthropiques » (Open Society) qui sont à pied d’œuvre dans cette affaire.

Indéniablement, les relais oligarchiques diffusent puissamment un discours caricatural qui accuse les Blancs et victimise les Noirs. Ce discours découle des Whiteness studies qui prétendent étudier le « Blanc » et qui concluent de cette « étude » que le Blanc « est un oppresseur raciste ». Les Whiteness studies ont l’intelligence de dire que la « blancheur » est une « construction sociale » et que le virus raciste a été implanté dans le cerveau des Blancs par leur propre culture. L’Etat sous contrôle oligarchique fait quant à lui semblant de ne pas voir le racisme extrême de ce système d’avilissement  (dites, juste pour voir, que les Noirs, en tant que « construction sociale » bien sûr, sont des criminels et que leur propension au crime provient de leur négritude !).  

L’oligarchie utilise donc cette agitation pour accabler les Blancs. Quel est l’intérêt de cette manœuvre ? Quatre ou cinq raisons pourraient l’expliquer :

  • Les sociétés multiraciales et multiculturelles ne marchent pas. Pour innocenter leur principe, il faut un bouc émissaire : le Blanc, et son racisme atavique ;  
  • Les Blancs font encore peur à l’oligarchie. Il faut les « déculturer » par la honte comme l’Allemagne a été dénazifiée. Ainsi, ils seront neutralisés ;
  • Au contraire des minorités, les Blancs sont dissociés. Ils le resteront si on les persuade que leur rassemblement ne peut se faire qu’à travers le  racisme ;
  • L’oligarchie et les « minorités » sont objectivement alliées. Elles ont les mêmes intérêts : voler au Blanc les fruits de sa civilisation, de sa créativité et de son travail. Le déposséder et prendre sa place (ici par le Grand Remplacement, là par l’accaparement et le contrôle du capital immatériel de la civilisation blanche). Cette entente, pour commettre un crime contre l’humanité et un génocide, aura-t-elle de l’avenir ?
  • Faire d’une pierre deux coups : stigmatiser les Blancs pour les soumettre et initier une stratégie du choc qui fera progresser l’ingénierie sociale oligarchique.

Toutes les hypothèses restent ouvertes. Il faut bien comprendre que l’oligarchie n’agit jamais inconsidérément : elle sert ses intérêts (et pas ceux des Noirs, qui s’en apercevront à leurs dépends, dès que les Blancs seront éliminés… si jamais ils le sont).  Les faits sont là : d’une part l’oligarchie alimente l’agitation raciale ; d’autre part, elle en profite pour diffuser, de toute sa puissance de frappe, le système d’avilissement des Blancs, tel qu’il s’exprime dans sa version la plus extrême, celle des Whiteness studies.

Antonin Campana

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mandrin 12/06/2020 18:59

Bonjour,
L'analyse de L.OZON est seduisante. Mais peut être l'avez vous lue ?
En gros, les 1% les plus riches attisent les haines des allogenes pour souder les classes moyennes,désireuses d'ordre, derrière L'Etat. Tout cela masquant la crise économique et sociale, empêchant ainsi ces petits blancs de se révolter façon gilets jaunes.

Cordialement.

Ps : merci pour ce talentueux blog que je découvre depuis peu. ....grâce à TP.

Ribus 07/06/2020 11:26

Vaste opération organisée sur fond d’une véritable guerre intérieure menée par l’État profond et la Gauche américaine contre le pouvoir en place à Washington ; un véritable combat de boxe avec victoire par KO recherchée. De récents sondages semblent avoir mis en évidence que les Noirs ayant l’intention de voter Trump en novembre étaient en nombre croissant compte tenu des bons résultats économiques jusqu’à la crise sanitaire. Il me paraît évident que tout semble converger vers un sabordage du mandat de Trump pour empêcher à tout prix sa réélection. En miroir à ces manifestations, on peut rappeler que Trump vient de nommer le général Charles Q. Brown Jr. au poste de chef d'état-major de l'US Air Force, premier afro-américain à occuper ce poste. D’un autre côté, les affirmations de Bercoff sur les poursuites judiciaires susceptibles d’être engagées contre la clique démocrate y compris Obama lui-même me paraissent compléter le tableau de manière plausible.

Indigène 05/06/2020 00:40

L'organisation Blacklivesmatters a été créé vers 2013 et très vite utilisée contre Trump lors des élections de 2016.
Elle reçue alors un monumental don de 100 millions de dollars, oui vous avez bien lu, 100 millions de dollars... de la part de l'institut Ford, (réunissant état-profond et finance mondialisée).
L'oligarchie financière a donc un intérêt à cette insupportable mascarade. Les moyens médiatiques et financiers sont illimités. Ils luttent contre les blancs qui votent Trump, ce dernier étant un frein au mondialisme et à ses intérêts financiers.
Démoraliser les blancs, les détourner des enjeux rééls les concernant (démographie), réactiver l'idéologie antiblanche (antiracisme), les soumettre etc.. etc..
Le privilège noir saute aux yeux quant au traitement médiatique délirant de ce fait-divers.
Ces gens (blacklivesmatters) sont nos ennemis mais restent nos meilleurs alliés, plus ils casseront, tueront, répandront la haine du blanc, plus ces derniers seront aptes à sortir de leur aliénation...

Pierre 03/06/2020 21:54

Bonsoir,
Je perçois les récents évènements comme un "coup d'accélérateur maladroit" du camp oligarchique.
Le conditionnement de la population occidentale au marxisme culturel ne date pas d'hier, mais elle connait subitement une éruption aujourd'hui.
La peur de la réélection de Donald Trump, les insurrections des populations à travers le monde depuis 2018/2019, la crise du repo market en 2019, monté du populisme dans les sphères politiques, ... Quelque chose d'inattendu est venu bousculer les plans. COVID-19 est une réponse très volatile et risquée à ce quelque chose.
Maintenant, leur souci est d'orchestrer au mieux la transition vers ce nouveau paradigme ("le monde d'avant mais en pire"). On peut le voir à travers un gouvernement français dévoilant progressivement sa véritable nature totalitaire (autorisations et drones durant le confinement, loi Avia, contrôle des moyens de production au profit des supermarchés, utilisation de véhicules blindés et flashballs contre les gilets jaunes, ...), les "états-désunis" qui plonge dans le désordre civil.
Pierre

Daniel 03/06/2020 20:54

Pourquoi de pas profiter de ces événements aux USA pour rappeler - une fois encore- les CENTAINES de zones de non-droit en France. Chez nous les policiers filent doit vers leurs commissariats la peur au ventre face aux racailles, encouragées par le lobby des politiquement correct. En France, c'est bien la police qui se fait attaquer et avec la complicité du ministre de l'intérieur qui leur pardonne tout pour éviter "la guerre des banlieues".
Plus que tant de nous réunir face à ce pouvoir...il est encore temps...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents