Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Terre Autochtone

Terre Autochtone

Le blog des aborigènes d'Europe, par Antonin Campana


Covidisme : le vent a-t-il commencé à tourner ?

Publié par Antonin Campana sur 15 Janvier 2022, 15:27pm

Catégories : #Conquête des droits, #Les joies de la nation Frankenstein

Covidisme : le vent a-t-il commencé à tourner ?

On l’aura tous vu, de Praud sur Cnews à Pujadas sur LCI en passant par Hanouna sur C8, un discours mettant clairement en doute le narratif gouvernemental sur les vaccins et le Covid commence à émerger dans les médias-Système. Ajoutons aussi que des porte-paroles institués de ce narratif, tel Martin Blachier, commencent à tourner leur veste et que la population domestiquée se sent maintenant autorisée à émettre quelques petits bêlements. Le vent serait-il sur le point de tourner ?

N’allons pas si vite. Ce qui interpelle dans ces revirements est leur caractère coordonné au niveau occidental. Jean-Jacques Crèvecœur en parle pour le Canada, d’autres pour les Etats-Unis, d’autres encore pour le Royaume-Uni ou l'Espagne…

 James Howard Kunstler observe ainsi , pour son pays :

« Les perfides médias d’information se démènent maintenant pour ajuster leurs récits, mais ils n’échapperont pas à la série de mensonges qu’ils ont sournoisement établie. Ils ne peuvent pas effacer ou réécrire chaque histoire dans leurs archives, et beaucoup d’entre elles sont de toute façon imprimées sur papier. Ensuite, ils essaieront de s’excuser. (« Désolé, mais la pandémie nous a rendus un peu fous. ») Ce n’est guère suffisant. Ils doivent répondre devant les tribunaux – ou alors nous devons simplement déclarer les États-Unis comme un État sans loi ».

Les médias-Système essaieraient-ils de sauver leur peau ?

L’ajustement coordonné du récit médiatique ne doit rien au hasard. On pourrait penser que c’est simplement la puissance des faits qui impose ce nouveau récit dans tout l’Occident. Ce serait ignorer que les médias-Système, y compris d’information, ne se préoccupent guère des faits qui contredisent leur narratif et leur idéologie. Ces médias nous ont vendu la guerre contre la Serbie, contre l’Irak ou contre la Syrie (comme ils nous vendent maintenant une future guerre contre la Russie) en falsifiant totalement les réalités. A l’évidence, des médias qui ont le culot de dire et de répéter que le remplacement de la population autochtone par des populations allochtones est un « fantasme », alors qu’il suffit à chacun de marcher trois minutes dans la rue pour se rendre compte qu’ils mentent, ne sont pas des médias qui se soucient du réel et qui cherchent à développer un discours en adéquation avec celui-ci.   

On pourrait croire aussi que l’inflexion du discours que nous observons a été en quelque sorte télécommandé. Les journalistes et intervenants des médias-Système ne feraient ainsi que se plier aux nouveaux ordres directement transmis par la Caste qui les paie. Toutefois, un tel système pyramidal serait une construction bien naïve.

On pourrait plutôt comparer le fonctionnement de la corporation médiatique à celui d’une fourmilière. Une fourmilière trouvera à coup sûr  la source de nourriture la plus proche. Les fourmis partent dans un premier temps dans toutes les directions. Celles qui trouvent de la nourriture laissent une trace de phéromone à leur retour. Les autres fourmis vont être attirées par ces traces et les suivre. Plus la source de nourriture sera proche, plus les allers-retours seront nombreux et plus la trace de phéromone sera importante. Très vite, toutes les fourmis vont donc se concentrer sur l’empreinte la mieux signalée. 

Les journalistes, humoristes, acteurs, chanteurs… procèdent un peu de la même manière. Quand le récit n’est pas encore établi, ils tâtonnent prudemment dans tous les sens. Certains font fausse route et se font vite taper sur les doigts (pas de nourriture). Dès lors, soit ils persévèrent dans l’erreur et sont sanctionnés avant d’être exclus. Soit ils prennent les chemins tracés par ceux dont le récit cadre avec le narratif que veut entendre la Caste. Ces derniers sont facilement repérables en raison des promotions médiatiques dont ils bénéficient (la source de nourriture). Le discours est alors constitué et il n’est théoriquement plus possible de s’en écarter. Il va de soi qu’un journaliste n’est pas une fourmi et que ceux qui sont au sommet de la corporation savent d’instinct trouver le récit qui plaira aux bonnes personnes. En d’autres terme, des gens comme Prault, Pujadas ou Hanouna commencent à « ajuster leur récit » parce qu’ils ont perçu qu’ils pouvaient et devaient le faire : les voyants sont au verts.

La question qu’il faut se poser est donc : pourquoi les voyants sont-ils au vert ?

Le pouvoir de la Caste et des gens de Davos repose en grande partie sur la communication. Ils possèdent cet outil et il est vital pour eux de le contrôler de manière absolue. Il faut donc exclure a priori l’idée que les médias-Système soient en mesure de s’émanciper de la volonté de l’oligarchie. Par conséquent, l’ajustement du récit dont nous parlons est forcément conforme aux intérêts ou aux désirs de celle-ci. Sans apporter de réponse définitive, nous pouvons faire plusieurs hypothèses qui pourraient expliquer cet « ajustement » :

  • La stratégie du choc suppose une succession de phases de relâchement puis de chocs. Nous vivons cela depuis deux ans. L’ajustement du récit médiatique est simplement le préambule d’une nouvelle phase de relâchement avant un nouveau choc (un nouveau variant ?).
  • L’oligarchie a atteint son objectif. Le covidisme sera obsolète dans les semaines qui viennent, avant l’été sans doute. Cela signifie que l’injection de 90% de la population était l’objectif de l’opération : pour faire quoi ?
  • L’injection de la population n’est qu’une étape dans un processus. Celle-ci est maintenant terminée, nous allons prochainement passer à l’étape suivante : puçage de la population ? tyrannie climatique ? effondrement économique ? loi martiale ?...
  • Les choses ne se sont pas passées comme prévues. L’oligarchie doit céder du terrain tout en sauvegardant un système médiatique essentiel à son pouvoir sur les consciences.
  • Etc.

Une chose est certaine, c’est que l’oligarchie préservera à tout prix son système de communication. Si l’hypothèse du repli tactique est la bonne, la Caste sacrifiera peut-être quelques journalistes trop engagés, mais s’en prendra surtout (via notamment les médias) au corps médical et aux gouvernements, qui feront fonction de fusibles. Il faudra des responsables, aussi des procès retentissants auront lieu, en attendant la prochaine offensive oligarchique contre les peuples.

Dans les autres hypothèses, l’affaire est loin d’être terminée, soit parce qu’un nouveau choc arrivera d’ici l’automne, soit parce qu’une nouvelle étape vers plus de tyrannie est en préparation, soit parce que les injections auront des conséquences que seuls les complotistes sont en mesure de prévoir (NB : le terme « complotistes » a ici une connotation plutôt méliorative). Dans ce cas, la Caste aura besoin de gouvernements forts pour la protéger et il est peu probable qu’elle laisse sacrifier ceux d’entre eux qui jusqu’à présent ont parfaitement « fait le job ».

En d’autres termes, la manière dont les gouvernements seront traités par les médias-Systèmes pourrait nous indiquer dans quel schéma nous nous trouvons. Si dans les mois qui viennent, les gouvernements occidentaux (et le corps médical) font figurent de boucs-émissaires, alors cela pourrait signifier que l’oligarchie a perdu une bataille (mais pas la guerre !). Le vent aurait effectivement tourné. Par contre, si les gouvernements en place continuent à être soutenus et secondés par les médias-Systèmes, alors cela signifiera qu’il faut s’attendre au pire : le vent continuera à souffler dans le même sens, mais plus fort.

Antonin Campana

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
vous avez malheureusement raison. Dans ce monde de tromperie on ne peut pas se fier à grand monde
Répondre
K
Dans ce monde de dingue tout fini par ce savoir, les gens font fuité des infos dans les bons médias qui sont soutenu par les bonnes personnes au bon moment, rien n'est le fait du hasard, mais des jeux de puissances qui nous dépassent.

Le rapport indique qu'EcoHealth Alliance a approché la DARPA en mars 2018, demandant un financement pour mener des recherches sur le gain de fonction des coronavirus transmis par les chauves-souris. La proposition, nommée Project Defuse, a été rejetée par la DARPA pour des raisons de sécurité et parce qu'elle violait le moratoire sur la recherche de gain de fonction de base.
Selon les documents, le NAIAD (National Institute of Allergy and Infectious Disease), sous la direction du Dr Fauci, a poursuivi les recherches à Wuhan, en Chine, et sur plusieurs sites aux États-Unis.

https://www.francesoir.fr/societe-sante/des-documents-militaires-contredisent-le-temoignage-sous-serment-fauci

Macron, Véran et d'autre devront expliqué pourquoi ils ont refusé les traitement précoces au profit exclusif des vaxx.
Les gens bien placé vont laché les larbins, pour que le peuple puisse soulagé ces instincts reptiliens. Ca va saigné.
Puis l'élite reviendra à son plan initiale et remettra un coup de vis... Enfin pensent ils, car il y a toujours une surprise, un grain de sable pour contrecarrer leur plan.

Puissions nous être la surprise, le grain de sable ....
Répondre
P
Bien vu, et je me permets de rajouter une autre hypothèse.
Le roi est mort, vive le roi.
Macron est sur la sellette. Je dirais même qu'il ne peut plus rien "Leurs" apporter. Il va donc sauter.
Critiquer et émettre des doutes sur la gestion de la crise sanitaire par l'exécutif, c'est aussi atteindre Macron.
Ils préparent déjà l'opinion publique à l'élection de V.Pécresse et malgré toutes les casseroles qu'elle traîne sur le "Pacte de corruption", entre autre...
Le prochain président sera une femme, dixit J.Attali
J'apporte mon soutien à V.Pécresse (Alain Minc)
En espérant qu'ils se plantent comme pour E.Balladur et L.Jospin.
Répondre
D
Cela se vérifie depuis plusieurs semaines; le système nous habitue à la personnalité de Valérie Pécresse comme présidente. Les LR ont désignés la pire (hormis Barnier peut-être) candidate pour représenter la droite soft.
Elle continuera dans l'idéologie mondialiste le même travail de sape de la civilisation européenne.
Attali doit bien rigoler....
K
Une fievre hémorragique de type ebola est apparue en Chine.
C'est une maladie très contagieuse.
Les JO sont dans 3 semaines ....
Beaucoup de personnes ont un système immunitaire affaiblis à cause des vaxx.
Je ne suis pas un complotistes, je regarde les signaux faibles et j’attends de voir si ils montent en puissance ou pas.

https://dailyexpose.uk/2022/01/15/china-haemorrhagic-fever-and-atriva/
Répondre
V
Si on en croit la presse Anglo-Américaine, c'est très souvent la faute des Chinois, mais rarement des Anglo-Américains.
Quand on veut gagner une guerre commerciale, on prétend que l'autre est malpropre.
Tous les experts du CDC, NIH, NIAID, le SAGE, les firmes du Big Pharma, la propagande, les Big Tech qui censurent, ce sont pourtant des Anglo-Américains non ?

Ebola, c'était en fait la même blague : une contagion de la mort tellement terrible, qu'il fallait brûler les corps illico... ce qui empêchait aussi de faire une autopsie qui eut conclut que la mort était banale. Le barouf a surtout servi de prétexte à l'intervention "humanitaire" de USAID pour contrer l'influence chinoise. Business is business.

La contagion n'existe pas. Vérifiez pour toutes les maladies virales, elles se transmettent par les médias et les experts jargonneurs et enfumeurs. Il y a toujours une autre explication comme la prise de drogues et d'alcool, l'exposition aux pesticides, ou tout simplement le changement de climat.
Comment emmerder un virologue ? Demandez-lui la preuve flagrante. Le prix Nobel Kary Mullis l'a demandé pour le VIH, il a attendu 30 ans ! Il n'y a que des contes à dormir debout, et des comptes à dormir debout. Les virus ne sont jamais purifiés comme on l'imagine, c'est ce qui a mis la puce à l'oreille de Kary Mullis, qui a toujours protesté que son invention, la fameuse PCR, put avoir une quelconque valeur comme "test".
En bref, c'est toute la discipline de l'infectiologie qui est corrompue depuis 50 ans par la viromanie qui nous détourne de l'analyse politique au niveau macro avec des racontars à base de protéines au niveau micro.
S
Je n'aurais pas su le dire avec votre talent mais je partage à 100 % votre analyse. Il s'agit d'un simple repli tactique. Il devient tellement gros qu'Omicron a été un alibi à de nouvelles restrictions de liberté qu'il est bon de dire certaines vérités mais sans jamais remettre en cause le sacré, autrement dit que le vaccin minimise les risques de faire une forme grave... ça on continue à le dire pour en remettre une couche au prochain variant.

Un autre repli tactique de l'oligarchie est peut être de lâcher Macron pour placer Pécresse. C'est bonnet blanc et blanc bonnet mais ça peut permettre de faire passer d'autres pilules si Macron est cramé par ses bons et loyaux services. Le lâchage de Macron par Minc doit nous interpeller à ce sujet.

Pour ceux qui ne l'ont pas encore lu, je leur conseille de lire l'article prophétique écrit dans la revue Nexus de mars-Avril 2019. ça commence page 40. ça valide tout ce que nous pensons et peut être même au delà. Un plan est à l’œuvre et était prévu de longue date :

https://www.nexus.fr/magazine/numero-121/
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents