Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Terre Autochtone

Terre Autochtone

Le blog des aborigènes d'Europe, par Antonin Campana


Terrorisme. La laïcité n’est pas la solution : c’est le problème !

Publié par Antonin Campana sur 24 Octobre 2020, 10:03am

Catégories : #Les joies de la nation Frankenstein, #Perspectives Autochtones

Terrorisme. La laïcité n’est pas la solution : c’est le problème !

Aujourd’hui dans toutes les bouches, il n’est question que de laïcité. La laïcité serait le remède absolu au fléau islamiste et au terrorisme. Il faudrait y recourir sans modération et avec fermeté. Même pour les esprits réfractaires ou antisystèmes, une bonne laïcité, appliquée de manière rigoureuse, serait la meilleure manière de contrer l’islam radical en France.

Le message que l’on entend est celui-ci : « pour assurer la cohésion de notre société, il faut imposer à tous la laïcité ! ». Traduisons cela différemment : « il faut imposer la laïcité si l’on veut pouvoir vivre tous ensemble ! ». Fort bien, mais a-t-on préalablement demandé aux Français s’ils voulaient vivre ensemble avec des musulmans, des Maghrébins, des Tchétchènes, des Turcs ou des Africains ? Leur a-t-on demandé leur avis avant de faire venir ces millions d’allochtones par le regroupement familial ou les migrations « sûres et ordonnées » ? D’ailleurs, si l’on regarde les actes (et non les discours), je ne vois aucun Français de souche européenne rechercher la présence des immigrés. Tous, ouvriers et employés bien sûr, mais aussi journalistes, politiciens, universitaires et autres donneurs de leçons patentés, fuient les zones à fortes concentrations étrangères (les banlieues). C’est donc qu’ils refusent le vivre ensemble avec les musulmans, les Arabes et les autres. Donc, puisque les Français de souche européenne refusent le vivre-tous-ensemble, la question est : qu’elle est la légitimité démocratique de la laïcité ? Si les Français refusent le tous-ensemble en vertu de quel droit se sert-t-on de la laïcité pour le leur imposer ? 

Pour Alain Bauer, la laïcité est un «instrument de cohésion de la société française » (Alain Bauer, C News, 25 septembre 2020). Pour Manuel Valls, la laïcité est une « méthode » permettant le vivre-tous-ensemble (Manuel Valls, Strasbourg, mars 2015). Tous les propos que l’on entend aujourd’hui confirment cette idée que la laïcité serait effectivement un instrument, une méthode ou un outil permettant d’obtenir une société multiethnique « vivable ». Mais la fonction a-t-elle créé l’organe ? La laïcité, dont la fonction, nous dit-on, est de rendre vivable les sociétés multiethniques, a-t-elle contribué à engendrer la société multiethnique ?  A l’évidence oui : quand les hommes fabriquent un outil, c’est toujours pour s’en servir !

Significativement, le concept de laïcité apparaît dans les années 1880 (Ferdinand Buisson, Dictionnaire de Pédagogie et d’Instruction primaire, 1887). Autrement dit, la laïcité comme instrument de cohésion d’une société hétérogène apparaît bien avant la constitution d’une telle société. La croyance délirante en l’efficacité de cet instrument, malheureusement testée avec succès sur des populations culturellement « compatibles » (italiennes, polonaises, belges…), a justifié l’ouverture des frontières au profit de populations culturellement incompatibles (maghrébines et africaines notamment).

Ceci est indubitable : la laïcité, comme moyen permettant de faire vivre ensemble des hommes de toutes les origines, légitime l’immigration de peuplement et l’installation de populations étrangères au milieu de notre peuple ! Elle renvoie au racisme toute volonté de s’y opposer (voyez le traitement réservé au Front National) ! La mythologie laïciste prétend abattre l’obstacle « technique », à savoir les divergences identitaires, qui interdit de facto la cohésion de la société multiethnique. Elle prétend, cette mythologie, apporter un socle commun à tous les hommes, socle sur lequel pourra s’édifier un vivre-tous-ensemble harmonieux et enrichissant. Dès lors, pourquoi refuser ce vivre-tous-ensemble si l’on n’est pas xénophobe ? La République, quant à elle, revendique l’universel depuis la Révolution. Or, la laïcité est un instrument qui lui permet de prouver cette universalité. Pourquoi, puisqu’elle dispose d’un instrument qui lui permet de mélanger sans risque des peuples culturellement éloignés, se priverait-elle de cette opportunité ? Regardons les faits : s’en est-elle privé ?

Soit deux matières qui explosent si on les mélange. Normalement, le bon sens commande d’éviter de les mélanger. Mais pour le laïciste, le mélange ne pose aucun problème car il a, dit-il, une recette appelée « laïcité » qui permet de faire ce mélange sans provoquer d’explosion. Il fait donc celui-ci… et le mélange explose néanmoins : c’est le Bataclan, c’est Samuel Paty, ce sont les zones de non-droit... Conséquence ? Ecoutez-les : loin de remettre en cause la laïcité, ils demandent davantage de laïcité. C’est toujours la même chose : le communisme échoue, il faut plus de communisme ; l’Europe échoue, il faut plus d’Europe ; la laïcité nous a mis dans une situation d’avant-guerre civile, il faut plus de laïcité. Je ne pose pas cette question aux républicains mais à ceux des Réfractaires qui cherchent le salut dans une laïcité qui conditionne l’immigration : avez-vous bien réfléchi ?

En résumé et pour finir :

  • La laïcité établit que la construction d’une société multiethnique harmonieuse est possible. C’est ce que l’on croit.
  • Cette construction étant possible, rien ne s’oppose (sauf le racisme) à l’installation de millions d’immigrés, de réfugiés, de migrants, d’autant qu’ils sont nécessaires à notre économie. C’est ce qu'on fera.
  • La laïcité rend possible l’accueil des immigrés : elle permet donc à l’islam d’exister en France. Et l’islam génère l’islamisme qui à son tour génère le terrorisme islamique. C’est ce que l’on voit.

Conclusion : l’immigration de peuplement et la société multiethnique découlent d’une foi irrationnelle en la laïcité et d’une croyance obscurantiste en son pouvoir magique : par la puissance du credo laïciste, miracle de la transsubstantiation, l’hétérogène est censé devenir homogène. On sait aujourd’hui que non seulement cela ne marche pas, mais qu’en plus cette croyance est à l’origine des malheurs de la France, le terrorisme entre autres choses. Or, ce qui est à l’origine d’un problème ne peut être sa solution. La laïcité est une méthode pour construire méthodiquement notre enfer sur terre. A moins d’être un fidèle de la religion laïque, il nous faut maintenant trouver un chemin pour sortir de cet enfer.

Ce chemin, nous l’avons nommé « autochtonisme ».

Antonin Campana

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Olivier 26/11/2020 22:24

"La laïcité est une méthode pour construire méthodiquement notre enfer sur terre"

Je ne suis pas d'accord... La laïcité est une chose souhaitable car elle assure la neutralité de l'état et de l'école par rapport au fait d'être religieux ou pas.

Si des idéologues s'en servent pour justifier l'immigration, ce n'est qu'une manipulation. Car on peut évidemment avoir un état laïc et refuser l'immigration ! Le Japon ? L'Australie ?

Invoquer la laïcité n'est qu'une diversion par rapport aux problématiques importantes, et les politiciens ne s'en privent pas (ou alors c'est qu'ils ne comprennent pas les problèmes actuels). La laïcité, ce n'est juste pas le sujet à la hauteur du problème...

Eddie Hoareau 27/10/2020 04:28

Les trois types composant le peuple français.
Certaines personnes, dont Charles Gave, ont très bien différencié les trois composantes du peuple français, valable également pour d’autres pays européens. Les bobos, qui forment le premier groupe, ne ressentent absolument pas la crise et continuent même à s’enrichir, à se goinfrer égoïstement. Les milliardaires, les millionnaires, les financiers, les politiciens, députés, sénateurs, les juges, les magistrats, les journalistes des médias aux ordres, les rentiers, acteurs, chanteurs…composent ce premier groupe qui habite surtout dans les centres villes. Ces égoïstes ultra cupides, méprisants, arrogants, ces condescendants huppés vivent entre eux dans des quartiers aux habitations et loyers hors de prix, ce qui leur permet d’éliminer totalement la présence non souhaitée de toute personne issue des deux autres groupes. Le second groupe, composé majoritairement d’immigrés, habite en proche périphérie des beaux quartiers bobos et constitue la main d’œuvre bon marché, les serviteurs, les quasi-esclaves des « élites » bobos. Le troisième groupe, composé majoritairement de français fiers de l’être et aimant les coutumes et les traditions françaises, habite loin des villes, dans les campagnes, les très petites villes, les villages, dans la France profonde…Le premier groupe bobo, d’où sont issus tous les présidents de la république, quasiment tous les députés, les sénateurs, les maires…, dirige la France. Ces bobos créent toutes les lois leur permettant d’encore plus s’enrichir tout en étant pratiquement exonérés des taxes et impôts. Le second groupe des serviteurs paie relativement peu d’impôts et bénéficie de beaucoup d’aides financières sociales. Le troisième groupe paie « plein pot » toutes les taxes et tous les impôts, tout en recevant peu d’aides financières de l’État. Ce groupe est pratiquement abandonné par les bobos qui privilégient le second groupe des serviteurs. De plus c’est dans leurs lieux d’habitations que ferment à tour de bras les hôpitaux, les écoles, les bureaux de Poste, les administrations…dans l’indifférence générale de la part des bobos qui décident de ces fermetures. Les cinq terribles années sous le bobo agité Sarkozy ont été suivies par cinq autres tout autant terribles années sous le bobo mou Hollande, et nous voilà actuellement, avec la suite implacable de notre enfer après trois ans sous le bobo banquier Macron. Le peuple est totalement au bout du rouleau et à bout de nerf après 13 ans d'enfer, de mépris, de taxes...Macron est complètement illégitime, il a été élu par la ruse, le mensonge, la manipulation et le concours des forces obscures antidémocratiques bobos. Voir les articles suivants: https://reseauinternational.net/president-pas-par-hasard-on-sen-serait-doute/ https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/president-pas-par-hasard-208028/ https://numidia-liberum.blogspot.com/2019/02/de-la-resistible-ascension-demmanuel.html#more/ https://reseauinternational.net/emmanuel-macron-illegalite-illegitimite-et-imposture-1e-partie/ https://reseauinternational.net/emmanuel-macron-illegalite-illegitimite-et-imposture-2e-partie/ . Le troisième groupe des laissés pour compte est enfin descendu dans les rues de diverses villes de France depuis le 17 novembre 2018 et tous les samedis depuis cette date. La réponse du gouvernement de bobos est la répression par leurs milices (BAC, CRS, gendarmes…). Ces milices serviteurs, qui ne sont pas issus du premier groupe des bobos, continueront jusqu'au bout à soutenir ce gouvernement de bobos. La cause est que ces serviteurs dociles ne pensent qu'à deux choses : leur plan de carrière et leur salaire, c'est tout. Pour leur plan de carrière et leur salaire ils n'hésiteront pas un seul instant à tabasser le peuple dès la moindre rebiffabe de celui-ci. Ces milices proviennent du second groupe et du troisième groupe, donc ce sont des traîtres qui servent et obéissent au premier groupe des bobos pour de l’argent. Maintenant abordons en gros les causes visibles et les causes sous-jacentes qui ont provoqué la ruine de la France et la paupérisation d’une grande partie de la population. La mondialisation, voulue par les bobos, qui a vraiment commencé avec la libre circulation de l’argent, a complètement détruit toutes les industries françaises. Avec cette nouvelle possibilité de faire sortir à volonté leurs capitaux, les bobos ont fermé en masse leurs usines en France pour les rouvrir dans des pays où le salaire moyen est au minimum dix fois moindre qu’en France. Les produits ainsi manufacturés étaient ensuite importés en France et vendus au même prix que précédemment fabriqués en France. D’où une marge colossale sur chaque produit vendu, suivie de l’enrichissement phénoménal des patrons voyous cupides bobos, la perte de millions d’emplois en France et paupérisation d’une grande partie de la population française. Des millions d’emplois perdus induisent des milliards d’euros de cotisations en moins dans les diverses caisses de l’État. La loi Pompidou-Giscard-Rothschild, votée par des députés bobos véreux en 1973 pour saigner le peuple français au profit de l’oligarchie financière bobo française et internationale, ampute les caisses de l’État annuellement d’environ 50 milliards d’euros. Les entreprises nationales comme les autoroutes, la Poste, les aéroports, Renault et bien d’autres, ont été vendues à des bobos faisant partie de la famille, des amis, des alliés…des bobos dirigeants ayant décidé ces ventes. D’où encore des milliards d’euros en moins de rentrée d’argent périodique dans les caisses de l’État et encore enrichissement de la caste des bobos. Perte sèche des caisses de l’État d’entre 80 et 200 milliards d’euros annuellement pour non-paiement des impôts sur les sociétés par les patrons bobos, avec la complicité totale des services de l’État contrôlés par les bobos, services qui devraient en principe s’assurer du paiement de ces impôts dus mais qui n’en font rien. Les dépenses des diverses caisses de l’État aux profits des immigrés légaux, migrants, clandestins…sont un sujet très sensible, voire tabou. Il y a une vingtaine d’années, deux estimations informelles ont donné un coût d’environ 200 milliards annuels. Les auteurs de ces estimations se sont, à l’époque, faits lyncher par tous les médias des bobos, les journalistes/présentateurs bobos, comme l’ont été les quelques gilets jaunes invités sur les plateaux télé pour être « inquisitionnés » et parfois même jetés dehors en cours d’émission. L’immigration massive permet aux patrons bobos de faire baisser les salaires, par mise en concurrence des travailleurs, pour pourvoir les emplois ne pouvant pas être délocalisés, donc de toujours s’enrichir. En effet, un salarié correctement payé peut satisfaire à tous ses dépenses, payer son loyer, ses impôts…L’immigré mal payé a beaucoup de mal à régler les diverses factures mensuelles, donc doit être aidé financièrement par différentes caisses de l’État. Ces aides de l’État perçues devraient en principe provenir de son salaire si celui-ci était convenable. C’est donc encore les patrons bobos qui se mettent dans la poche, pour chaque travailleur, quelques centaines d’euros de différence entre un salaire correct et un salaire de misère. Cela représente encore des milliards d’euros toujours à sortir des diverses caisses de l’État, donc autant de milliards en moins à payer par les patrons bobos. On peut voir qu’il y a des sommes gigantesques qui sortent mensuellement des différentes caisses de l’État. Ces diverses caisses de l’État sont approvisionnées par les taxes, cotisations, impôts et autres provenant des poches des trois groupes formant le peuple français. Mais le premier groupe des bobos, qui dirige le pays et fait voter les lois, « s’arrange » efficacement pour payer le moins possible. Le second groupe, vivant en proche périphérie des ghettos de luxe des bobos, reçoit beaucoup plus d’argent qu’il en donne. C’est donc le troisième groupe des laissés-pour-compte de la France profonde, dont sont majoritairement issus les gilets jaunes, qui gagne le « gros lot ». Ce dernier groupe, qui reçoit beaucoup moins d’argent qu’il en donne, est prié de remplir les tonneaux des Danaïdes des diverses caisses de l’État, si possible en fermant sa gueule et de ne surtout pas manifester son mécontentement. Dans notre système pourri, inique, les cupides bobos s’enrichissent toujours plus et la plèbe s’appauvrit continuellement au point de ne presque plus pouvoir se nourrir convenablement. Le 17 novembre 2018 une majorité du peuple français s’est mise en insurrection pour espérer changer radicalement ce système pourri. Mais le premier groupe des bobos qui contrôle le gouvernement, qui possède tous les médias, les journalistes/présentateurs…ne voulait absolument pas entendre parler d’un quelconque changement du système actuel. Les bobos ont tout fait pour empêcher que cela se produise en employant la répression violente et la ruse qui a consisté à détruire le mouvement des gilets de l’intérieur grâce aux ultra fascistes « antifa », aux syndicats (surtout la C.G.T) et autres partis politiques. Les ultra cupides bobos pensent avoir gagné alors qu’ils n’ont gagné qu’une victoire à la Pyrrhus, en me référant aux prophéties de Marie-Julie Jahenny. Prophéties que j’avais mises en commentaire dans votre article « Guerre civile : les USA notre canari dans la mine ? », treize articles précédents.

Yvain 26/10/2020 08:16

Une déconstruction très intéressante et convaincante de ce pilier central républicain qu'est la laïcité.

Permettez-moi d'ajouter que c'est un concept qui fut créé initialement pour lutter contre la religion catholique en France. Dans un second temps, il a été employé pour faciliter l'immigration de masse sur notre sol. A ma connaissance, il est ignoré du reste du monde, où s'applique plutôt le communautarisme.

Mais face à la forte progression de la culture islamique sur notre sol, le concept montre ses limites. Plier les djihadistes et leur base communautaire n'est pas aussi facile que de mater des curés et des bonnes soeurs. Et maintenant le pays fait face à un risque d'embrasement général des banlieues et de nouveaux attentats. On peut douter que les rodomontades de l'exécutif soient suffisantes pour imposer l'ordre républicain.

Attendons-nous donc à voir la laïcité évoluer, et tendre davantage vers le concept canadien d'accommodement raisonnable. Très récemment, des pontes de la majorité ont annoncé être favorables au port du voile pour les mères accompagnant des sorties scolaires, ainsi qu'à une taxe sur le halal pour financer les mosquées. La priorité restant pour nos dirigeants de continuer l'immigration de masse. La fin justifie les moyens.

Eddie Hoareau 24/10/2020 15:45

Mahomet (571-632 apr .J.-C) est le fondateur de l'Islam, donc au 6 ème siècle après J. -C. Si on retranche 6 siècles à notre époque actuelle cela fait environ 1400 ans, soit vers la fin de l'époque du Moyen Âge (476 à 1492 apr. J -c). Situation de l'Eglise catholique au Moyen Âge : les chrétiens au Moyen Âge avaient un sentiment de supériorité et des dogmes despotiques et aliénants. Les prêtres : des inquisiteurs fous de Dieu et de la bonne parole qu'il fallait imposer à tous les peuples conquis par la contrainte extrême, les armes..., et bien sûr obligation formelle pour ces peuples conquis de renier toutes leurs croyances ancestrales (Peuples des Amériques, d'Afrique, d'Asie...). Avec la création de l'Islam 600 ans après la chrétienté, de nos jours beaucoup d'imams musulmans sont au même niveau que les prêtres chrétiens moyenâgeux, d'où conflits actuels dans tous les pays chrétiens à fortes populations immigrées musulmanes.
L'Islam est totalement incompatible avec tous les pays non musulmans.

CONDENSÉ DU CORAN : LA BASE DE L’ISLAM.
Les Musulmans sont supérieurs aux autres (Coran 3:110) - Supériorité de l'Islam (Coran 61:9 à 61:11 et 9:33) - les non-Musulmans sont «impurs» (Coran 9:28) - Le paradis est réservé uniquement aux Musulmans (Coran 4:56et hadith Muslim 37:6666) - Prosélytisme (Coran 9:5) - Polygamie ou polygynie (Coran 4:3 autorise l'esclavage sexuel) - Inégalité hommes / femmes : moitié moins concernant les successions (Coran 4:11) – Témoignage d'UN homme = DEUX femmes (Coran 2:282) - Séquestration des femmes à vie si fornication si rapports sexuels hors mariage ou adultère : (Coran 4:15) - Lapidation des femmes adultères (Coran 24:8) mais rien pour les hommes adultères - Misogynie : la femme est «impure», comme «des excréments» (Coran 4:43, 5:6) - Encouragement à frapper les femmes sur suspicion de désobéissance å son époux (Coran 4:34) - Obligation pour la femme de se déplacer voilée (Coran 33:59, 4:31) - Répudiation de l’épouse sans faute et sans indemnités sur simple déclaration publique du mari (Coran, sourate 65) - Phallocratie: la femme ne peut exercer de pouvoir politique) – Taxage (extorsion) des infidèles (Djizîa, Coran 9:29) - Vol des biens des infidêles (butin licite selon un chapitre complet du Coran sourate 8 : Butin Al-Anfal) - Pédophilie (Coran 65:4) aucune limite d'âge pour épouser des fillettes pré-pubères) - Homosexualité désapprouvée mais non sanctionnée ; à mettre en rapport avec les actes du prophète Muhammad avec de jeunes garçons), selon les descriptions de Sunan Abu Dawud, Musnad Ahmad, Abu Hurraira, Al Adab, Al Mufrad, Al Bukhari, Muslim, Majma Al Zawaid, Al Haythami etc... Selon le Coran (54:24, 76:19) : Les « hommes pieux » arrivant au paradis, auront des garçons éternellement jeunes qualifiés de «perles». – Incitations au mensonge, å la manipulation, la duplicité, la désinformation (Taqquîya, Tawrîya, Kitman, Muruna) (Coran 3:28, 16:106) - Présence de mensonges : où est la barrière en cuivre et fer mentionnée sourate 8 versets 93 à 100 ? - Contradictions : Le Coran 4:82 est dit « sans contradictions » (censé prouver son caractère divin) ; or, selon Coran 2:106, est prévue l'abrogation de versets antérieurs en cas de contradictions entre eux – Esclavagisme de servage et sexuel (Coran 33:50, 33:56, 23:5 , 4:24et 6) et les femmes captives font partie du butin. - Cruauté : fouet (Coran 24:2), mutilations : amputations de mains, de pieds, séquestration, etc.. (Coran 5:38) - Guerres (conquêtes de territoires y compris ceux sans danger pour l’Islam : Coran 8:15/15/17/39/40 , 33:27) - Djihad guerrier (Coran 3:169) - Mort pour les mécréants (Coran8:12à 17) qui ne croient pas en la "vraie" religion et immunité pour les tueurs - Mort pour les Juifs: Coran9:302:89/95, 2:79/85, 2:73/79, 5:414:154/157, 62:5 etc.. - Mort pour les Chrétiens : Coran 9:5 2:191 193 194 etc.. - Mort pour les athées Coran 3:131 141 - Mort pour les idolâtres et polythéistes - Mort pour les apostats Zandaq Coran 4:89 , 47:4, 47:34- Prostitution permise (même avec des enfants pré-pubêres) grâce au « mariage temporaire » =mut'ah Coran 5:87 expliqué par le tafsir de Bukhari livre 65, chap.9, hadith sahih 4615). Mohammed le "modèle à suivre pour l'humanité", Coran sourate 33: 21 qui a épousé une enfant de 6 ans (Aïcha) (sahih bukhari volume 7 livre 62 88) - et l’a pénétrée alors qu’elle était âgée de 9 ans - Mohammad a eu des rapports sexuels adultérins avec Myriam (Mâria) Copte et servante De Hafsa dans sa maison (Coran, sourate 66: 1 à 4, tafsir al-Jalalayn) - Mohammad a épousé la femme (Zaynab) de son fils adoptif (Zayid) : Coran 33:37- violé les captives (Coran 4:24) - Mohammad a possédé, vendu et acheté des esclaves Noirs (sahih al-Boukhari livre 91 hadith 368) - il a fait lapider (à mort) un Juif et sa femme (sahih Muslim livre 17 hadith 4216) - a coupé la main d'une femme (sahih al-Boukhari volume 8 livre 81 hadith 792) - Mohammad a coupé les mains et les pieds de personnes qui avaient volé ses chameaux et a leur a brûlé les yeux avec des fers chauffés (sahih al Bukhari volume 7 livre 71 hadith 590) - Mohammad a ordonné la mort d'un poète juif Ka'b Ibn Al Achraf qui avait exhorté les gens contre Mohammad et écrit des poèmes panégyriques pour sur le sort d’hommes jetés dans la fosse commune à Badr (Sira ibn Hisham) - Mohammad a lui-même égorgé entre 600 et 900 hommes du clan juif des Banû Qurayzha (Sira Ibn Hicham).- Il a ordonné de torturer Kinâna l'époux de la juive Safiya afin de découvrir l'emplacement de son trésor (Sira Ibn Hicham) - ordonné de tuer tous les «associateurs» (Coran, sourate 9.5) - de combattre les Juifs et les Chrétiens (Coran, sourate 9:29) - autorisé la violence conjugale (Coran, sourate 4:34). Mohammad a frappé son épouse (enfant) Aïcha sur la poitrine, « ce qui lui fit mal » (Sahir Muslim livre 4 Hadith 2127). - Mohammad a ordonné de tuer tous ceux qui quittent l'Islam (Sahir al-Boukhari volume 9 livre 84 Hadith 57) - il a autorisé les mariages temporaires ou mut'ah (Coran 4:24) - il a autorisé l'allaitement des adultes (sahih Muslim livre 8 hadith 3425). Mohammad a autorisé le mensonge pour cause de guerre, réconciliation, paix du couple (sahih Muslim livre 32 hadith 6303 + sahih Bukhari vol.3 livre 49 hadith 857) - il a autorisé le mensonge et la dissimulation appelée Taqquiyâ (Coran 3:28; 16:106 ) pour « faire avancer l’Islam » - Mohammad a embrassé la pierre noire (idolâtrie) à la Kaaba), (Sahih Muslim livre 7 hadith 2895). Mohammad a conseillé de boire de l'urine de chameau (sahih Bukhari vol.7 livre 71 hadith 590) - il a encouragé de « combattre et mourir en martyr pour la cause d'Allah » ( sahih al-Boukhari vol. 1 livre 2 hadith 36) - il a enseigné que ceux qui font la guerre contre Allah et son messager et qui s'efforcent de semer la « corruption » sur la Terre soient tués, crucifiés ou que soient coupés leur main et leur jambe opposée, ou qu'ils soient expulsés du Pays (Coran 5:33)- Il a ordonné de découper les membres d'un voleur récidiviste jusqu'à la mort (Suna Abu Daoud livre 39 hadith 4396) - Mohammad a lui-même coupé la main d'un homme qui avait volé un bouclier valant 3 dirhams (sahih Bukhari vol.8 livre 81 hadith 788) - il a ordonné de tuer tous les chiens puis seulement les chiens noirs, au motif que ce sont des «démons» (Suna abu Daoud 2846 livre 16 hadiths 2840) de même que tous les lézards… (Sahih Bukhari 3359 vol.60).

Eslafin 24/10/2020 20:17

Avec votre autorisation, je me permettrais d'utiliser à l'occasion votre excellent résumé.

pucciarelli alain 24/10/2020 11:52

La laïcité n'est un problème que lorsque l'on crée les conditions pour qu'elle ne puisse plus vivre. Elle est une nécessité dans uns société à peu près homogène. Elle devient aujourd'hui un enjeu, et un front dans le cadre multiculturaliste actuel, le tout se terminera mal. Mais a-t-on jamais demandé aux Français de décider de nos politiques migratoires? Sait-on qu'à présent c'est l'UE qui décide de cela? Comme en 1905, la laïcité est un objectif difficile et ambitieux. Plus difficile qu'en 1905. Pour d'autres raisons, notamment migratoires en provenance de pays dits en voie de développement et majoritairement musulmans. Quand on importe le tiers monde, on a les problèmes du tiers monde (violences, meurtres, fanatismes etc...). Fera-t-on l'économie d'une confrontation sanglante?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents