Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Terre Autochtone

Terre Autochtone

Le blog des aborigènes d'Europe, par Antonin Campana


Ma semaine chez les fous

Publié par Antonin Campana sur 22 Septembre 2018, 10:26am

Catégories : #Ma semaine chez les fous

Ma semaine chez les fous

Lundi 17 septembre : agression sexuelle

Une « professeure » (sic) accuse d’agression sexuelle le candidat de Trump à la Cour suprême. On apprend que l’affaire se serait passée, ne riez pas… il y a plus de 30 ans dans une soirée d’adolescents ! La « professeure » est politiquement une « démocrate » (comme il se doit pour un enseignant digne de ce nom). Solidarité oblige, les sénateurs démocrates ont immédiatement exigé le report du vote à la Cour. Il faut savoir que la Cour suprême est le sommet du pouvoir judiciaire aux Etats-Unis. Elle est compétente sur tous les cas relevant de la Constitution, des lois, des sujets de société ou des traités signés par les Etats-Unis. Il faut savoir encore que la nomination du candidat proposé par Trump donnerait aux conservateurs une majorité (5 conservateurs contre 4 « progressistes ») ! Mais je ne peux croire que ceci explique cela. On parle de « démocrates » enfin !

Mardi 18 septembre : fake news

Jean-Marie Le Pen est mis en examen pour « diffamation publique à caractère raciste ». Le crime a été commis en 2009 sur RTL. L’ancien président du FN avait déclaré que « 90 % des faits divers » ont été commis par « un immigré ou une personne d’origine immigrée »… On se souvient qu’en juin 2017, à la demande de la justice républicaine (qui ne pouvait laisser passer une telle ineptie !), le Parlement européen avait levé l’immunité de Jean-Marie Le Pen. Ce dernier mis à part, qui ignore encore que 90% des faits divers ont été commis par des Français de souche ?

Mercredi 19 septembre : des c… tout simplement

Norvège : l'ex-ministre norvégien des Affaires étrangères, Jan Petersen, vient de rendre le rapport de la commission gouvernementale sur le dossier libyen. Le rapport avoue que les autorités norvégiennes disposaient «de connaissances très limitées » avant de rejoindre l'opération guidée par Washington contre Mouammar Kadhafi en 2011. Pire, les autorités norvégiennes seraient entrées en guerre sur la base des « informations des médias » !  Selon la commission, il n'y a pas de «sources écrites» confirmant que le gouvernement norvégien «s'est rendu compte du type de conflit auquel la Norvège prenait part» (sic !). Selon RT Morten Boas, chercheur de l'Institut norvégien en politique internationale, tous les hommes politiques norvégiens n'avaient pas conscience, en 2011, que «des acteurs clés s'intéressaient au changement de régime plutôt qu'aux considérations humanitaires» !! (lire ici l’article de Sputnik). Je me suis souvent demandé si l’on était dirigé par des cyniques immoraux ou par des c… tout simplement. On a la réponse.  

Jeudi 20 septembre : Deux papas, un papa et une maman ou deux mamans ?

L’époux d’un père biologique (sic !) d’enfants nés par GPA s’est vu accordé l’adoption plénière. L’adoption plénière, au contraire de l’adoption simple, rompt les liens de filiation entre l’enfant et la mère biologique de ce dernier. La mère biologique est littéralement effacée : « en droit, elle n’existe pas » souligne l’avocat des deux papas. Autrement dit, ces enfants (des jumelles) n’ont pas de mère, mais ont deux pères… pour l’instant ! Car il n’est pas impossible que, par la puissance infinie de ce même droit, l’un des papas deviennent une dame. Dans ce cas, les fillettes auraient comme la plupart des enfants un papa et une maman. Notez bien qu’il n’est pas exclu non plus que la « justice » infiniment  puissante transforme en droit les deux hommes en deux femmes. Dans ce cas, les fillettes auraient deux mamans. Cool non ? J’apprends dans le même temps qu’en raison de ces tweets contre l’Etat islamique, Marine Le Pen serait convoquée par cette même « justice » à une expertise psychiatrique. Au secours !

Vendredi 21 septembre : vive la délation citoyenne !

Le présumé supporter lyonnais auteur d’un présumé salut nazi à l’Etihad Stadium de Manchester City a été identifié par le service de sécurité de l’Olympique Lyonnais quelques heures seulement après que son geste a été capturé par une vidéo. Il y avait urgence ! Le supporter a été  immédiatement dénoncé par le club aux services de police français et britanniques. Pour bien enfoncer son supporter, l’Olympique précise même qu’il « a déposé une plainte contre l’individu et se tient à la disposition des services de justice français et britanniques » afin de le « poursuivre » et de le « sanctionner ». C’est très bien, les responsables du club sont de bons citoyens ! Alors que la plainte sur les comptes de campagne de Macron et Mélenchon est classée sans suite, un jeune écervelé dénoncé par son club va donc finir au Tribunal correctionnel pour un simple bras tendu ! Deux poids deux mesures ? Je ne m’intéresse pas au foot mais en tapant dans Google  « « corruption » + « Olympique Lyonnais » », j’obtiens 112 000 résultats en 0.30 secondes. Le si prompt service de sécurité de l’OL ne pourrait-il pas intervenir ?

Samedi 22 septembre : démocratie et trottinettes... 

Etats-Unis : l’aptitude de Trump à gouverner est de nouveau mise en doute par la gauche sociétale

Royaume-Uni : L’Union européenne met le Brexit dans une impasse

Chine : Pékin dit son indignation après les sanctions américaines imposées en raison de sa coopération militaire avec la Russie

Italie : Mattéo Salvini à propos de l’Aquarius : « qu’il aille où il veut mais pas en Italie » !

Yémen : la famine organisée avec la complicité des médias occidentaux s’installe.

France : Le gouvernement légifère sur la circulation des trottinettes…  

Antonin Campana

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ribus 26/09/2018 22:38

« J’apprends dans le même temps qu’en raison de ces tweets contre l’Etat islamique, Marine Le Pen serait convoquée par cette même « justice » à une expertise psychiatrique. Au secours ! »

Tous vos exemples illustrent l’hystérie ambiante. « Ils sont fous, ces Romains !.. » On sent bien un système qui commence à craquer de tous les côtés ; on sent bien que ceux qui tiennent les manettes maîtrisent de moins en moins la situation. Petit à petit, on sombre dans la terreur, l’anarchie et le « n’importe quoi ».

Or, il ne faut pas suivre cette pente où certains veulent nous faire glisser. Ces gens-là paniquent et veulent nous faire paniquer. Plus que jamais, il importe de conserver lucidité et raison en utilisant encore et toujours la vieille arme des scolastiques du XIIIè siècle: le syllogisme démonstratif.

AYIN BEOTHY 22/09/2018 12:57

Excellent article. J'ai partagé immédiatement !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents