Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Terre Autochtone

Terre Autochtone

Le blog des aborigènes d'Europe, par Antonin Campana


Edouard Philippe : encore un sacré loustique !

Publié par Antonin Campana sur 15 Mai 2017, 18:47pm

Catégories : #Le coin des clowns

Edouard Philippe : encore un sacré loustique !

Emmanuel Macron a donc choisi son premier ministre, un certain Edouard Philippe, « petit-fils de docker », « visage nouveau », dont la « fidélité » serait « à tous crins » (le Monde). Bref, vous l’aurez compris, pour les médias-Système tout au moins, le maire du Havre est un homme plutôt sympathique.

Voyons cela de plus près :

La « fidélité » tout d’abord. Edouard Philippe a été successivement militant du PS, directeur général de l’UMP (2002-2004), conseiller spécial d’Alain Juppé, porte parole d’Alain Juppé durant les primaires de la droite, partisan de François Fillon après la défaite d’Alain Juppé, partisan de Macron, dont il partage 90% des idées, après la mise à mort de Fillon ! Est-ce cela qu’on appelle une « planche pourrie » ?

Le « petit-fils de docker » ensuite. Notre girouette politique est un énarque, Maître des requêtes au Conseil d’Etat, ancien Directeur des affaires publiques chez Areva entre 2007 et 2010, employé chez Debevoise & Plimpton, nommé Administrateur de Dexia Crédit Local entre 2010 et 2014.

Debevoise & Plimpton est un important cabinet américain d’avocats spécialisé dans les « fusions et acquisitions », les services financiers, la gestion de fonds privés, la finance. En pointe dans le combat LGBT, Debevoise & Plimpton s’est aussi illustré par son soutien aux prisonniers de Guantanamo. Il arrive que les associés de Debevoise & Plimpton continuent leur carrière dans l’Open Society de Georges Soros et que certains employés de l’Open Society rejoignent Debevoise & Plimpton . Il faut dire que les deux officines soutiennent financièrement les mêmes causes et travaillent parfois en partenariat. Cela crée des liens.

Dexia, dont Edouard Philippe était un administrateur, est cette fameuse banque franco-belge dont la faillite retentissante a englouti plusieurs dizaines de milliards d’Euros (pertes évaluées à 200 milliards). Politis s’étonne en 2011 que les administrateurs de la banque ne « se soient pas révoltés contre les activités très contestables de la banque » et note qu’Edouard Philippe, est resté « discret » sur les agissements de celle-ci. Il est vrai que le petit-fils de docker n’était alors payé que 1500€ par mois. L’exploitation de la force de travail aurait-elle un caractère héréditaire ?

Le « visage nouveau » enfin. Alors là, nous sommes d’accord avec Le Monde. Sauf au Havre, personne ne connaissait Edouard Philippe ! Encore que : à y regarder de plus près, Edouard Philippe était en fait très connu, pas de vous et moi bien sûr, mais de certains milieux… disons "oligarchiques" !

Edouard Philippe est comme Emmanuel Macron un « Young Leader », promotion 2011. C’est aussi un membre du très fermé et influent groupe de Bilderberg. En 2016, celui-ci s’est réuni à Dresde sous la Présidence d’Henri de Castries, PDG d’Axa. Edouard Philippe a pu y rencontrer une bonne partie du gratin mondial de la Finance, de la Banque et des Affaires. Le premier ministre d’Emmanuel Macron n’est donc pas un « visage inconnu »... de ceux qui dirigent le monde.

Que tirer de ces quelques lignes rapidement rédigées ? Pas grand-chose si ce n’est la confirmation que l’oligarchie est au pouvoir et que les Français vont maintenant se faire laminer. Le 07 mai, ils ont sacrifié leur pays pour être tranquilles encore quelques années. Ils vont maintenant payer cette trahison. Ne comptez pas sur moi pour pleurer sur leur sort !

Antonin Campana

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents