Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Terre Autochtone

Terre Autochtone

Le blog des aborigènes d'Europe, par Antonin Campana


Attentat de Manchester : Dieu se rit des hommes…

Publié par Antonin Campana sur 24 Mai 2017, 11:22am

Catégories : #Les joies de la nation Frankenstein, #Antijaphétisme

Attentat de Manchester : Dieu se rit des hommes…

Ainsi, un musulman a encore commis un attentat. Ainsi un extra-européen a encore semé la mort parmi les européens. Mais l’immigration, selon ce qu’on entend, est toujours une « chance ».

« Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes » disait Bossuet. Qu’ajouter à cela ?

Nous soumettons ci-dessous un remarquable reportage de la BBC qui aurait été impossible en France. Il est sous-titré en français et parle des « prophéties » d’un homme politique anglais très connu, pressenti pour être premier ministre de son pays : Enoch Powell.

Le 20 avril 1968, Enoch Powell prévint dans un discours resté célèbre (le discours des Fleuve de sang) que l’arrivée de «50 000 » immigrés tous les ans était une folie qui entraînerait la violence, la guerre civile et la dislocation du pays. Non seulement on ne tint pas compte de l’avertissement mais le Système fit limoger Powell le lendemain de son discours (il était Secrétaire d’Etat à la Défense) et une violente campagne de haine fut déclenchée par les médias, les politiciens de tous bords, les étudiants, les « artistes » (les Beatles firent contre Powell l’un de leurs titres les plus célèbres : Get back vendu à plus de deux millions d’exemplaires).

Powell fut exclu de la vie politique britannique et le projet de métissage de la société s’accéléra dans les années qui suivirent. Le reportage signale, quarante ans après le discours de Powell, que ce n’est plus 50 000 immigrés qui arrivent chaque année en Grande-Bretagne, mais 300 000 ! Violences, émeutes, viols, attentats à la clé !

Enoch Powell ne s’était donc pas trompé. Il a montré un souci de son peuple et une conscience historique qui le situent à des années lumières des politiciens immigrationnistes. C’est pourtant lui que les Britanniques lobotomisés vont oublier, c’est pourtant eux qu’ils vont plébisciter.

Dieu se rit des hommes…

Antonin Campana

Nb : Le propos "dans 15 à 20 ans les Noirs domineront les Blancs" n'est pas de Powell comme le laisse croire dans ce reportage : Powell lit une lettre écrite par un de ses électeurs...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Angelilie 28/05/2017 16:29

toujours un plaisir de flâner sur vos pages. au plaisir de revenir. N"hésitez pas à visiter mon blog. lien sur mon pseudo. à bientôt

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents