Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Terre Autochtone

Terre Autochtone

Le blog des aborigènes d'Europe, par Antonin Campana


Le « french Obama »

Publié par Antonin Campana sur 8 Mars 2017, 17:03pm

Catégories : #Le coin des clowns, #Les joies de la nation Frankenstein, #International

Le « french Obama »

 

Bénies soient les primaires ! Si nos politiciens n’avaient pas joué aux Américains, le Système aurait été comme un seul homme derrière Juppé. Le coresponsable du chaos en Lybie était destiné à redresser la France, cela n’était plus qu’une formalité. Mais voilà, il y a eu ces maudites primaires et contre toute attente le russophile et catholique Fillon.

Qui aujourd’hui ne voit pas le jeu du Système ? On tire sur Fillon, on ignore Hamon et Mélenchon, on cible déjà Marine Le Pen et on fait valoir Macron ! L’objectif est simple : avoir un second tour Marine Le Pen - Macron qui verrait à coup sûr l’élection du petit Macron.

Alors, à la vue de tous, on épargne Macron, on évite de parler de ses petites affaires. Car cet homme est le plus désintéressé qui soit. Pour la France, n’a-t-il pas délaissé, sans compensation d’aucune sorte, un poste chez Rothschild payé plus d’un million d’Euros par an pour un poste de Secrétaire général adjoint à la Présidence payé seulement 162 120 Euros ? Quelle grandeur d’âme ! Et généreux avec ça : n’est-ce pas grâce à lui que Patrick Drahi, heureux acheteur de SFR en 2014, a pu verser l’année suivante 2,50 milliards d’Euros de dividendes à ses actionnaires… c’est-à-dire en grande partie à lui-même ? Certes, cela se soldera prochainement par la suppression de 5000 emplois chez SFR… mais, voyez la délicatesse, après les élections seulement !

Et puis, le petit Macron a une stature internationale. Il a pris le thé chez Theresa May et devrait bientôt s’envoyer une chope avec Angela Merkel. Mais surtout il a rencontré John Kerry !

John Kerry, me direz-vous, mais quelle importance puisqu’il fait partie de la précédente administration américaine et que depuis Trump il ne compte plus ? Vraiment, vous êtes naïf. Car Macron, lui, n’ignore pas que s'il y a une White House, il y a aussi, tout prêt, une Black House dans laquelle vit et règne encore Obama, et dont John Kerry est un activiste patenté. En rencontrant Kerry, Macron, le « french Obama » selon sa porte parole Laurence Haïm, fait allégeance à la Black House et renouvelle sa soumission au Système. Mais ce n’est pas tout, car cette entrevue médiatisée vaut aussi acceptation de la politique étrangère néoconservatrice, notamment sur la Syrie.

Des documents audios prouvent en effet de manière définitive qu’Obama et Kerry entendaient renverser le « régime légitime » en Syrie (c’est Kerry lui-même qui qualifie le pouvoir de Bachar el-Assad de « régime légitime ») et qu’à cette fin ils ont « armé et formé » (toujours selon Kerry) les terroristes. Ni Macron, ni Laurence Haïm à l’origine de la rencontre, ni personne en vérité, ne peut donc ignorer l’implication d’Obama et de John Kerry dans le drame que vit la Syrie et dans le terrorisme qui en découle et qui touche directement l’Europe. L’entrevue Kerry-Macron est donc une forfaiture en même temps qu’un pacte avec le diable.

En tous points donc le « french Obama » est une pâle copie du véritable Obama : il est lié au milieu de la banque, il est soutenu par les médias, son action profite aux actionnaires et alimente le chômage, il est prêt à toutes les compromissions avec l’Etat profond transatlantique. C’est un « petit Obama » qui ambitionne d’être le deuxième président le plus cool de tous les temps (le premier étant indétrônable). Rappelons que son modèle a doublé la dette de son pays, a triplé le nombre de ses chômeurs, a froidement fait exécuter près de 5000 personnes et a placé son pays au bord d’une guerre mondiale.

Antonin Campana

Ci-dessous (vidéo) : un rapide coup d’œil sur l'ensemble des soutiens d'Emmanuel Macron, le candidat révolutionnaire anti-système à l'élection présidentielles de 2017.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents