Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Terre Autochtone

Terre Autochtone

Le blog des aborigènes d'Europe, par Antonin Campana


Schizophrénie : selon Valls, l’Islam serait « une part de notre identité » !

Publié par Antonin Campana sur 15 Décembre 2016, 17:41pm

Catégories : #Le coin des clowns

Schizophrénie : selon Valls, l’Islam serait « une part de notre identité » !

Ainsi, selon Manuel Valls, l’islam serait « une part de notre identité » ! (Bourdin direct, 09 décembre 2016)

Admettons. Mais de quelle identité s’agit-il ? Le mot aurait pour le moins mérité d’être précisé. Cela n’a pas été fait, ce qui pourrait dénoter un certain flou conceptuel, voire peut-être une volonté politicienne de tromper.

Cependant, Valls étant un républicain orthodoxe, il paraît évident que l’identité en question ne peut être dans son esprit que l’identité qui fait la « France » et la République, une identité non discriminante et commune à tous les « Français » (« notre identité » !), c’est-à-dire, pour parler religion comme Valls, une identité commune aux chrétiens, aux musulmans, aux juifs, aux animistes, aux hindouistes, aux bouddhistes, aux taoïstes, aux rastafariens, aux shintoïstes, aux sikhs, aux zoroastriens, aux candomblés, aux adeptes du culte vaudou… qui composent harmonieusement le peuple « français » selon la République. Et cette identité universelle qui, par delà la diversité colorée, est celle de l’Homme (avec une majuscule, s’il vous plaît), prend corps à travers les valeurs et les principes universels d’une République compatible avec tous les hommes et toutes les religions.

Fort bien, mais faut-il rappeler ici que, si le modèle identitaire républicain est universel (selon sa mythologie) et en capacité de faire « vivre ensemble » des hommes de toutes les origines, l’islam est pour sa part spécifique aux seuls musulmans ? Or le spécifique (« qui appartient en propre à une chose » dit le Larousse) est incompatible avec l’universel (« qui embrasse la totalité des choses », dit la même source). Par définition, ce qui singularise, comme la religion musulmane, ne peut être commun à tous. Et inversement, ce qui est commun, la bipédie par exemple ou les droits de l’homme selon la République, ne peut caractériser un groupe en particulier. Rien ne peut donc relever à la fois du spécifique et de l’universel, et l’islam, sauf à verser dans l’absurde, ne peut appartenir à une « identité » qui serait partagée par l’ensemble du peuple « français », juifs, chrétiens, polythéistes et hindouistes compris. Autrement dit, pour un républicain cohérent : l’islam ne peut pas être une part de « notre identité » commune.

Allons un peu plus loin car la « pensée » de Valls se laisse d’autant mieux deviner qu’elle procède d’un conditionnement que nous avons tous reçu. De manière pavlovienne, nous viennent immédiatement à l’esprit les chiffres (prétendument) « arabes », le zéro, l’algèbre ou la transmission du savoir grec. Fort bien, admettons, bien que cela relève en grande partie du mythe, mais où est l’Islam en cette affaire ? Si le zéro (inventé d’ailleurs par le mathématicien indien Brahmagupta) relève de l’Islam, dira-t-on que la vaccination ou le moteur à explosion relèvent du christianisme ? Sans doute pas. Donc, quels sont les éléments faisant islam qui ont été introduits dans l’identité partagée par l’ensemble de la « diversité française » ? La charia ? Le jihad ? La chahada ? Le jeûne du Ramadan ? Les cinq prières rituelles ? On serait bien en peine de trouver quoi que ce soit, si ce n’est quelques mots (abricot, baobab, sucre, méchoui…), ou quelques plats (le couscous) qui ont avec l’Islam le même rapport que le pantalon ou le tonneau avec le culte de Toutatis.

En fait, les valeurs de la République sont tellement étrangères aux identités réelles que le républicain Valls se met dans une situation intellectuelle inextricable dès lors qu’il veut aborder la question identitaire. Soit Valls reconnaît la diversité identitaire de la société multiculturelle « française », mais alors sa référence à une identité commune (« notre identité ») n’a aucun sens. Soit, ignorant comme une autruche cette diversité identitaire, Valls ne veut voir que les valeurs communes, mais alors son affirmation selon laquelle l’islam est une part de ces valeurs relève de l’absurde. Soit enfin, ignorant la diversité et l’universalité, Valls s’inscrit dans un « spécifique » (l’islam en l’occurrence) qui exclut ceux qui ne sont pas musulmans (hormis les musulmans, qui peut faire de l’islam une part de son identité ?), mais alors sa profession de foi républicaine est une galéjade.

Au-delà de Valls, c’est toute la République qui montre son naufrage intellectuel. Les républicains ne peuvent plus rendre compte des faits. Le cadre idéologique dans lequel ils se situent n’est plus adapté au monde qu’ils ont pourtant engendré. Contraints de refuser un réel inexplicable selon le dogme, les républicains « inventent », tel Valls, une narrative qui les rassure mais qui relève d’une altération de la perception des réalités : une narrative schizophrénique dont ils sont les seuls à ne pas percevoir l’absurdité.

Par delà la déclaration de Valls que nous avons ici soulignée, nous voulons signifier que l’hégémonie intellectuelle des républicains est terminée (je parle des républicains dans leur ensemble, quels que soient leurs partis, de l’extrême droite à l’extrême gauche). La République ne peut aujourd’hui répondre aux réalités sans les travestir ou les nier. L’historien dira que le régime arrive à son terme.

Antonin Campana

Commenter cet article

zantafio 19/12/2016 18:09

L'islam fait partie de son identité, n'oublions pas qu'il est espagnol et que l'Espagne est resté sous domination islamique pendant des siècles et que de fait il n'y a pas d'espagnol qui n'ont pas de sang arabe.

Rachel Laurence 15/12/2016 20:28

Valls, grand démocrate républicain!!!! (lol) Après avoir voué un amour indéfectible à la Palestine, il tourne sa veste pour vouer un amour indéfectible à Israël... Il dégaine son 49.3 à plusieurs reprises. A présent, il veut le supprimer dans ses promesses électorales en tant que candidat aux présidentielles. Seulement il aura quelques difficultés pour supprimer cet article de la constitution... Pourquoi ne pas prétendre, au point où il en est de son inculture que l'islam serait "une part de notre identité"... Quel merveilleux historien que Valls! Il est vrai que tout est conçu pour qu'à l'école on n'apprenne plus l'histoire de France. Un vrai handicap pour les futurs générations celles qui ne seraient pas encore complètement décérébrées mais sacrifiées sur l'hôtel de l'imposture totalitaire à la manière de Winston Smith, héro de "1984 de Georges Orwell".
Malgré tout, un grand espoir s'érige...Les rouages de cette magnifique UE démocratique que l'on nous sert depuis des décennies commencent sérieusement à s'enrayer... (brexit, élection de Donald Trump aux USA)... Les toutous du Nouvel ordre Mondial ne bénéficieraient plus de leurs nonos de batards qu'ils quémandent auprès des sionistes-bilferbergers et des loges FM au sein desquelles il sont si fiers d'être membres frères... dans un mépris total pour le peuple... de ce qu'ils osent formuler : liberté, égalité, fraternité. Sortons de cette UE et vite.

Rachel Laurence 15/12/2016 18:50

Valls, pur produit "républicain" (lol) nous déclarait il y a quelques années déjà qu'il avait un lien "indéfectible" avec la Palestine et peu de temps après un lien "indéfectible avec Israël"... Il dégaine sans le moindre complexe le 49.3 à 4 reprises et en tant que candidat à la primaire de l'élection présidentielle, il veut le supprimer, bafouant complètement à tous les niveaux ce qu'il prétendait et présentait défendre : "les valeurs républicaines"... Des effets de manches de plus en plus désastreux quels que soient les partis politiques qui, une fois au pouvoir (y compris celui de Marine Le Pen si par hasard il y parvient!!!) vont continuer à se moquer du peuple, de la démocratie, sous le prétexte fallacieux des valeurs républicaines (celles des francs-maçons, Bilderbergers, Lobbies, ONG).

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents